Présentation finale du workshop « L’écriture photographique » 2018-2019

ERRANCE

Thierry Winkler

Errer, se mettre en rupture avec ce monde qui file à toute allure, prendre le temps de contempler, concentrer son regard, le périmètre d’une fontaine, 20m2, une année. Voyager, sans autre but que le voyage lui-même, quelle que soit l’heure, quel que soit le temps, juste observer, la pierre, l’eau, magnifique miroir absorbant le monde qui l’entoure.

Croire qu’on connaît l’endroit, être persuadé qu’il est figé, et découvrir son évolution, son rythme, les lois simples de la nature, la vie, la mort.